Le Blumenthal était sur ma liste infinie de restos à essayer depuis quelques mois déjà. C’est le fun de voir une bonne brasserie ouvrir ses portes et apporter un peu de variétés au quartier des spectacles.  

blumenthalEncourager la culture du jazz 

Situé dans l’ancien Balmoral, le Blumenthal tient son nom du commerce de textiles Blumenthal and Sons qui occupait le local auparavant. Maintenant, l’établissement est devenu La Maison du Festival; un lieu qui vise à promouvoir en permanence le jazz, le blues et la musique du monde. C’est d’ailleurs sur cela que repose le branding général de l’endroit.

C’est super intéressant parce que le Blumenthal est un restaurant à but non lucratif.  Ils réinvestissent tous les profits pour financer les activités offertes gratuitement de la Maison du Festival.

blumenthal

Une carte simple et efficace

C’est le designer du Atwater Cocktail Club et du fameux Foiegwa qui a élaboré la déco du resto. Pensé afin de mélanger des éléments de nature à un décor assez urbain,  (allô l’immense arbre planté au milieu de la salle !) l’effet espéré est vraiment réussi !

Côté bouffe, le menu , signé par Rémi  Brunelle, propose des plats  simples, efficaces et abordables (19 $-28 $). En plus d’être conçues avec des aliments frais et locaux, les assiettes sont belles et généreuses et la carte contient une belle variété de choix végé-friendly.  

blumenthal

Parfait pour prendre un cocktail avant sa sortie au MAC, des options de plateaux à partager sont aussi disponibles. Côté vin, le sommelier Jean Benoit Hinse s’est assuré d’offrir une belle sélection de bouteilles provenant d’un peu partout tout en conservant plusieurs choix locaux.

Le Blumenthal est définitivement un resto à essayer dans le Quartier des spectacles. C’est une excellente occasion de bien manger à prix abordable en encourageant les arts accessibles à tous. 

Site internet | Facebook | Instagram