Jusqu’à présent, je peux dire que j’ai vraiment profité de mon été. J’ai été en camping, au chalet, à Osheaga, au Lac St-Jean, j’ai cueilli des fruits, aidé une amie à déménager, fait un potager, été à la piscine et même roulé à vélo. Je pense qu’il me reste juste à aller au cinéma en plein air et voir une expo pour réussir ma bucket list!

Voici donc cinq expositions pas mal top que j’ai envie d’aller voir avant le mois de septembre (hiiiii).

expositions
Marisa Portolese, Chloë Rafaela Rondon, 2018. © Marisa Portolese

Marisa Portolese – In the studio with Notman

Marisa Portolese est une photographe montréalaise. Dans son expo In the studio with Notman, elle présente des portraits de femmes dans une perspective féministe (yé!). Les clichés de l’artiste sont inspirés de ses recherches dans la collection Notman, qui a été produite entre 1856 et 1935 et comprend environ 450 000 photographies. Pour faire “comme dans le temps” (lolol), Marisa Portolese a travaillé en studio avec des toiles de fond et accessoires utilisés par William Notman lui-même. À voir si tu aimes les photos grand format, l’histoire de Montréal et les représentations multiples de la féminité.

Musée McCord | Jusqu’au 10 février 2019

expositions
Isabelle Gagné

Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie

Allô la Gaspésie! Pour ses traditionnelles Rencontres internationales de la photographie, la belle région accueillera plus de quinze artistes ayant proposé des oeuvres qui posent un regard sur les failles et bouleversements de notre belle planète. Les clichés sélectionnés sont réunis dans une exposition qui s’intitule CHAOS : mettons qu’on ne s’attend pas à des perspectives très joviales sur les enjeux environnementaux.

expositions
Bharti Kher

Barthi Kher – Points de départ, points qui lient

Bharti Kher est une artiste indienne qui travaille le bindi, ce petit point collé au centre du front qui représente le troisième oeil spirituel. Lourd de sens en Inde et dans les environs, cette gouttelette de couleur est aujourd’hui vendu et surtout produit à la chaîne dans les usines d’Asie. Bharti Kher utilise le bindi pour créer des peintures colorées. Ses oeuvres font référence au sacré, au rituel, aux héroïnes de la mythologie grecque et à la notion de frontière. Intéressant, non?

DHC/ART | Jusqu’au 9 septembre 2018

expositions
Pointe-à-Callière

Reines d’Égypte – Musée Pointe-à-Callière

Dans ma tête, le Musée Pointe-à-Callière, c’est un endroit pour les touristes et les enfants du primaire (fait vécu). Mais apparemment, je suis vraiment dans le champ parce que cet été, leur exposition sur les reines d’Égypte me donne envie de courir jusque dans le Vieux-Montréal. Là-bas, plus de 350 artefacts (fresques, sarcophages, momie, statues, amulettes…) nous racontent l’histoire de souveraines légendaires comme Néfertari, Néfertiti et Hatchepsout. Le girl power de l’ancien temps!

Pointe-à-Callière | Jusqu’au 4 novembre 2018

expositions
Esmaa Mohamoud

Nous sommes ici, d’ici : l’art contemporain des Noirs canadiens

Au MBAM, l’expo Nous sommes ici, d’ici : l’art contemporain des Noirs canadiens  remet en question les préjugés sur la condition des Noirs au Canada à travers les oeuvres de huit artistes contemporains. Une exposition super intéressante pour apprendre l’histoire des personnes racisées établis au pays depuis longtemps (ou pas)!

Musée des beaux-arts de Montréal | Jusqu’au 16 septembre 2018