Je suis une grande fan de plantes. Je ne peux définitivement pas dire que j’ai le pouce vert, mais j’adore avoir une maison pleine de verdures. Avec la saison de l’agriculture urbaine (mieux connue sous le nom de “faire pousser des plantes au troisième étage”) qui débarque en force, j’ai envie de faire comme tout le monde et de faire mourir fleurir des plants de basilic sur mon balcon.

Une amie à moi a récemment lancé un projet vraiment cool. Ça s’appelle Butine. Avec ses deux anciens colocs, elle a décidé de fabriquer des jardinières colorées faites exprès pour ton balcon. Adios récipients de plastique vert/noir laids, allô petit jardin trop beau ! Pour mieux apprendre à connaître le projet, j’ai posé quelques questions à la team Butine.

butine
Photo – Butine

Comment vous est venue l’idée de créer des jardinières colorées ?

Comme beaucoup de projets, Butine a été créée à partir d’un besoin que nous avions nous-mêmes, et que nous n’arrivions pas à satisfaire. L’an dernier, quand le soleil est enfin sorti et qu’il est venu le temps de se mettre les mains à la terre pour donner une petite touche de vie à nos terrasses drabes, les seules options qu’on trouvait comme jardinières étaient noires, grises, brunes, le tout en plastique. Pas super estival, mais surtout très loin de ce qu’on recherchait pour faire vibrer le décor de nos soirées d’été.

butine
Photo – Butine

En plus, même les supports «one size fits all» trop larges pour la rambarde de nos terrasses faisaient pencher les jardinières vers l’avant. Alors, on a décidé de le faire nous-mêmes, pour nous, et tant qu’à y être, pour les autres aussi. Étant des amoureux des objets, on voulait quelque chose de différent, de coloré, de beau et de durable. On voulait que les jardinières soient aussi belles accrochées sur les balcons de la ville que posées par terre, et surtout qu’elles viennent avec un système d’accrochage polyvalent qui pouvait s’adapter parfaitement et facilement à toutes les sortes de rambardes.

Toutes les matières ont été choisies avec soin afin d’offrir un produit de qualité qui survivra au climat changeant. Le corps est en acier recouvert d’une peinture cuite, écologique et très résistante. Les côtés sont faits de contre-plaqué scellé au vernis.

Photo - Butine

Qu’est-ce qu’on devrait planter dans nos jardinières ?

DES FLEURS MELLIFÈRES! Plus on faisait de recherche pour la création de la jardinière, plus on a développé une sensibilité au problème du déclin dramatique des abeilles. On a décidé de l’inclure à notre mission, c’est d’ailleurs pour cette raison que le projet s’appelle Butine. On a décidé de se mobiliser en intégrant au projet une approche informative, en offrant des solutions simples pour aider à la préservation et la prolifération des abeilles en milieu urbain.

Sans devenir alarmistes ou moralisateurs, on communique simplement des informations sur les plantes qui sont bénéfiques au butinage des abeilles. Plein de petits trucs à garder en tête lorsque viendra le moment de créer l’assemblage de fleurs parfait.

butine
Photo – Butine

Ce n’est pas tout le monde qui est au courant, mais la plupart des éco-quartiers donnent (ouioui GRA-TUIT) les plants de fleurs chaque printemps. Il suffit d’arriver avec une preuve d’adresse et bingo, tu repars avec quelques beaux plants pour chez toi. En plus, pour ceux qui ont le pouce vert et qui souhaitent partir de la base, certains de ces éco-quartiers ont aussi une grainothèque où tu peux acheter ou partager des semences de fleurs et de fines herbes, et Laurie Anne – Atelier fleur qui tient plein de douces merveilles en pot.

Mais notre coup de coeur c’est probablement DEUX cosmétiques, une entreprise montréalaise, qui est en train de faire le saut pour que ces emballages de savons, une fois plantés, donnent de belles fleurs sauvages. Moins de déchets et plus de fleurs, ça nous parlait pas mal!

Butine
Site web | Facebook | Instagram

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer