Depuis un certain temps, on entend beaucoup parler de slow fashion au Québec.  C’est une tendance qui est née en Europe en réaction aux changements de l’industrie de la mode. Contrairement à la fast fashion, qui propose de consommer en grande quantité des vêtements de basse qualité, le slow fashion encourage les gens à ralentir leur consommation.

C’est super important pour nous d’encourager les marques locales et l’achat de seconde main, mais, malheureusement, c’est vrai que ce n’est pas super facile à faire dans la vie de tous les jours.

C’est pourquoi j’ai trouvé 3 étapes clés pour débuter tranquillement dans le mouvement du slow fashion.

Slow Fashion

S’informer

Ça peut sembler simple, mais la première étape  est de comprendre le marché et connaître les faits et les impacts négatifs de la Fast Fashion. Le documentaire The True Cost sur Netflix est super intéressant pour connaître l’impact global des géants de la mode.

D’ailleurs, du 23 au 29 avril, c’est la Fashion Revotions Week, une semaine consacrée à la mode éthique. Dans le cadre du festival, l’équipe de Nelinelo  et de Bon Magasinage organisent un événement-conférence sur le sujet.

On s’attend à plusieurs conférenciers tels que Raphaëlle Bonin, fondatrice de Station Service, Patricia Martin, associée chez Fibre collective et ma pref de tous les temps, Rose-Aimée T. Morin, rédactrice  en chef chez Urbania.

Panel de discussion, bouchées, drinks et pop-up shop, tout ça, réunit le 26 avril dans les bureaux de WeWork pour seulement 5 $. Pour tous les détails et pour réserver ton billet, c’est ici.

On vous avait déjà parlé de l’application Nelinelo, ils ont beaucoup travaillé durant la dernière année afin de changer la mission générale de l’entreprise. Nelinelo est un site web qui fait la promotion d’une consommation locale et responsable. Leur nouvelle direction vise à permettre aux gens de magasiner dans plusieurs boutiques locales de Montréal, en ligne et sur une seule plateforme.

Slow Fashion

Le principe du Need VS Want

Ça c’est mon problème. J’ai vraiment tendance à me créer des besoins dans la vie (surtout quand je scroll mon feed Instagram).

En fait, le but est de se poser les bonnes questions avant d’acheter une nouvelle pièce de vêtement. En as-tu vraiment besoin ?  (Allô P-Y Mcsween) Si oui, dois-tu vraiment l’acheter neuf ou peux-tu trouver une pièce similaire usagée ?

Si tu en as vraiment besoin, que tu ne peux pas l’acheter usagé, peux-tu le trouver dans une boutique locale ? Ces petites questions vont certainement aider ta consommation et ton budget !

Ps- Tu magasines pour une soirée spéciale ? Va donc jeter un oeil sur le site de Station Service. Tu pourras louer un fou kit de designer local sans surconsommer !

Slow Fashion
Crédit photo: @shirleybeniang

Les Garde-robes capsules

Depuis un petit moment déjà je lis le blogue Useless, une fashionista adepte du Slow Fashion et des garde-robes capsules. J’adore vraiment le concept et je crois m’y mettre très bientôt !

En gros, une garde-robe capsule c’est une manière d’acheter moins, de ne pas se tanner de ses vêtements et d’être stylé ! J’aime aussi le processus d’organisation qui vient avec (hihi, trop mon genre). Le but ultime de cette idée est de créer une garde-robe par saison avec un nombre limité de morceaux (environ 25).

Sigle (la blogueuse trop cool) explique super bien les différentes étapes pour créer ses looks. Premièrement, elle fait un moodboard chaque saison sur Pinterest d’inspiration et de looks qu’elle aimerait reproduire. Elle cherche ensuite dans ses vêtements les pièces qui pourraient être utiles aux différents looks.

Ensuite, elle se crée une liste d’achats (c’est la seule fois de la saison qu’elle magasinera) et cherche en premier dans les friperies ou sur Depop (wouhouu). Pour les quelques morceaux qui lui restent dans sa liste, elle les achète en magasin.

Une fois qu’elle a ses morceaux, elle fait un inventaire de sa garde-robe capsule pour la saison et range tout le reste de ses vêtements (sauf ses basics qui restent en permanence dans sa penderie).

Vous pouvez aller voir ses vidéos, ça donne vraiment envie de commencer à le faire !

Je pourrais sûrement écrire 10 pages sur le sujet, mais je vous invite fortement à vous renseigner et à découvrir les blogues qui en parlent. Sinon, nous serons à la soirée le 26 avril prochain, alors n’hésitez pas à passer et venir nous parler!

Parlons slow fashion
Wework, 3 Place Ville Marie
26 avril, dès 18h
5$