Je suis cette fille dans le sketch de Like-moi qui gosse tout le monde avec ses idéaux féministes. Quoique si je te gosse, on est mieux de pas être ami.es #sorrynotsorry. En tout cas – je lis des essais au max, j’accumule les articles et je regarde tout plein de films sur le sujet pour m’éduquer (et mieux répliquer aux gens). C’est pour ça que je suis trop contente qu’un tout nouveau festival fasse honneur à mes passions : le GRL PWR et le cinéma !

festival filministes

Les Filministes, de quessé ?

Les Filministes, c’est un collectif multidisciplinaire né à l’automne 2015 d’une initiative étudiante. Leur but : créer un espace de discussion et de réflexion sur les féminismes contemporains avec la diffusion de films (logique, han, avec leur nom). Le collectif organise des projections de documentaires, de courts-métrages et de films de fiction récents. Et, le 8 mars prochain, les Filministes vont inaugurer la toute première édition de leur festival annuel !

Ce qui est cool avec le Festival Filministes, c’est leur approche intersectionnelle. En gros, ça veut dire que les filles essaient au maximum de refléter la multiplicité des postures féministes : chrétiennes, radicales, softcore, sexu ou pas, racisées, LGBTQ… Tout le monde a sa place chez elles !

festival filministes

Une programmation ben all dressed

On l’a dit : la programmation du Festival Filministes couvre assez large. Pour la soirée d’ouverture, par exemple, c’est spécial femmes en politique. La projection du documentaire Ada pour mairesse inaugurera le festival. Il s’en suivra une discussion avec nulles autres que nos prefs: Manon Massé, Viviane Michel (Fédération des femmes autochtones du Québec), Pascale Navarr (auteure) et Sue Montgomery (mairesse de Côte-des-Neiges/NDG).

festival filministes

Le 9 mars, on réfléchira sur la question de la maternité.  Le lendemain, c’est spécial mécanique automobile ! On a vraiment hâte de voir Ouaga Girls, un documentaire sur des femmes qui étudient la mécanique d’auto à Ouagadougou. La projection sera suivie d’une discussion avec Jeanne & filles, des mécaniciennes d’ici !

festival filministes

Le Festival Filministes se terminera avec une série de courts-métrages sur le corps féminin, mais aussi avec la présentation du film Grâce radicale. Ce documentaire aborde la question de la censure des religieuses américaines se revendiquant comme féministes. La projection sera suivie d’une discussion avec des sœurs.

odile myrtil
Crédit photo : Hugo-Alex C.

Des artistes d’ici en marge de la programmation

Tout bon festival possède ses partys et ceux du Festival Filministes ont l’air assez cools merci. La soirée d’ouverture va groover avec les DJs set de Ruby Jane & Odile Myrtil. Et le lendemain, c’est spécial Rap Mommies ! Des DJ qui font jouer le meilleur du hip-hop/rn’b des années 1990-2000. #omg

 

Festival Filministes
8 au 11 mars 2018

Site web | Facebook | Instagram