Tout le mois de mars ou presque, 98 projets de 94 artistes de partout dans le monde vont envahir Montréal. C’est le grand retour deu Festival Art Souterrain ! Yé.

Art souterrain a pour objectif de rendre l’art visuel accessible à un large public en le sortant des lieux d’expositions traditionnels. AKA mettre des installations, des sculptures, de l’art vidéographique, photographique et numérique partout dans les souterrains downtown.

Cette année, le Festival Art Souterrain a décidé d’y aller all in avec le thème Labor Improbus. Ça, en latin, ça veut dire « travailler sans relâche ». Art souterrain espère nous faire réfléchir sur le monde actuel du travail. Les œuvres vont aborder des thèmes plus corsés comme l’esclavagisme, la prostitution ou la crise économique, mais aussi des trucs plus light comme les vacances. Tout un programme !

Voici les cinq œuvres qu’on a ben hâte de voir au Festival Art Souterrain cette année:

art souterrain
Crédit photo: Martin Paar / Magnum Photos

Life’s a Beach – Martin Parr

Avec des fausses photos de vacances, Martin Parr critique le tourisme de masse. Ses oeuvres sont un peu funny, un peu grinçantes, et c’est parfait comme ça.

Édifice Jacques-Parizeau

The making of forty rectangular pieces for a floor construction – Adrian Melis

Cet artiste cubain redonne vie à une usine en « arrêt de travail ». Le concept ? Il a demandé à des ouvrier.ères d’imiter le bruit d’une machine. Au final, ça donne une œuvre vidéo touchante qui met l’humain au cœur de l’usine.

Place de la cité internationale OACI

art souterrain
Crédit : Dulce Pinzón

The real story of the Superheroes – Dulce Pinzón

Cette artiste mexicaine photographie les immigrés mexicains et latino-américains venus travailler à New York. Ce qui est cool, c’est qu’ils sont déguisés en superhéros américains et mexicains ! Une super critique de l’exploitation des travailleurs.

Cinéma du Parc

art souterrain
Crédit : Carole Condé & Karl Beveridge

Work in Progress – Carole Condé & Karl Beveridge

Des photos qui présentent l’histoire du travail des femmes à travers les époques. Le plus, c’est que les femmes sont toujours dans des cuisines. Chaque femme représente la tendance professionnelle de chaque époque et propose ainsi un catalogue de l’évolution du statut de la femme et de leur position dans le monde du travail au travers du temps.

Édifice Jacques-Parizeau

art souterrain
Crédit : Julien Prévieux

Lettres de non motivation – Julien Prévieux

De 2000 à 2007, Julien Prévieux a envoyé plus de mille lettres en réponse à des offres d’emploi. Et il les a toutes refusées ! C’est drôle, absurde et ça fait du bien à lire si t’es tanné.e de ta job.

Palais des congrès

Festival Art Souterrain
Du 3 au 25 mars 2018 

Site web | Facebook | Instagram

Crédit photo de couverture  : Carol Kondé & Karl Beveridge