Klô Pelgag, elle est assez spéciale, mais je l’aime beaucoup-très-trop.

klô pelgag

Dans le cadre de son show au Club Soda qui aura lieu ce vendredi 15 décembre (ouiiiiiii), j’ai brainstormé avec toute la team LPM pour savoir ce qui serait mieux comme angle d’article. Une entrevue ? Une liste de nos chansons prefs de Klô Pelgag ? C’était difficile, mais finalement, on y est arrivées : une liste des activités qu’on aimerait faire avec elle pour mieux rentrer dans son cerveau et comprendre ce qui se passe dans ce labyrinthe-là. Peut-être qu’elle va dire oui et qu’on va pouvoir ENFIN lui demander c’est quoi les ferrofluides-fleurs.

Alors voici. Est-ce que cet article a du sens ? Pas trop, mais parfois, ce qui n’a pas trop de sens, c’est très beau. Comme les chansons de Klô.

1. Visiter le musée de cire

Bon. Klo est déjà allée et apparemment, c’était pas si fun. On dirait que j’ai pas de misère à la croire –je vois pas trop l’intérêt d’aller visiter des bonshommes en plastique si ce n’est pas des blocs Lego (#paroledenerd).

2. Aller au planétarium pour deviner le sexe des étoiles

J’adore le planétarium ! Pour moi, les étoiles, c’est sexu-fluide.

3. Aller visiter des animaux qu’elle ne connait pas (des émeus, par exemple)

Klô connaît beaucoup d’animaux (enfin, c’est ça qu’elle dit). Mais moi, je l’emmènerais voir des émeus, parce que c’est très drôle, très rare et un peu doux.

4. Faire des anges dans la neige

Avec ou sans manteau, pourquoi pas ! C’est bon pour la circulation.

5. Manger un spagatt à la Maison du spaghetti

Extra parmesan Kraft.

6. Aller faire du kayak avec des rames spéciales

Des avirons bien taillés comme des crayons pour ramer loin dans le lac pas gelé.

7. Chatouiller des personnes âgées pour voler leurs crottes de nez

Je pense qu’il n’y a rien à ajouter là-dessus.

8. Aller à la pêche à l’anguille

Et après faire un tartare.

9. Inventer des mots durant une dictée PGL et avoir 100% quand même

Probablement l’activité la plus difficile sur terre. Qui sait épeler ferrofluide ?

 klô pelgag

10. Se tacher la bouche avec du vin très rouge, mais pas cheap

Du vin québécois, même, peut-être.

Pour les billets de spectacle (il n’en reste pas beaucoup alors go !), c’est par ici.


Article écrit en collaboration avec la très imaginative Éloïse Chagnon.

EnregistrerEnregistrer