On a tous besoin d’un break de cerveau de temps en temps. Comme je passe la majorité de mon temps sur les internets, je prends mes pauses là aussi. Voici trois sites web où tu pourras trouver des jokes drôles-pas-drôles histoire de te détendre le cerveau pendant les longues journées au boulot.

Capture d’écran 2016-07-11 à 19.38.05

Poésie d’espionnage

Cette page Facebook fonctionne sur un principe assez simple : trois poètespions parcourent la ville et transforment en poèmes des phrases cocasses entendues un peu partout. Ça donne des résultats assez drôles qui nous rendent conscient/es du nombre de niaiseries qu’on peut dire en une journée. Poésie d’espionnage accepte les soumissions, alors si tu entend un truc weirdo-lol, inbox-les !

humour

Stephane Bellavance Memes

Je pense pas qu’on pourrait qualifier cette page Facebook d’humour intelligent. Sauf que perso, les mauvais jeux de mots, j’aime vraiment ça. Stéphane Bellavance est mis de l’avant dans presque tous les memes de cette page, et ce pour aucune raison spécifique. Selon moi, ça ajoute au côté funné de la chose. Avis aux amateurs d’absurde et de mauvais goût : il y en a à profusion dans les jokes 2.0 de cette page.

humour

Les filles ne rient jamais

Si t’es plus du genre humour politique / sur l’actualité / un ti peu engagé, Les filles ne rient jamais est pour toi. On capote sur leurs photomontages funky et leur capacité à tirer le meilleur de l’actualité et des tendances web pour en rire sans gêne. Props les filles, vous êtes ben comiques.

humour

Le journal de Mourréal

Le journal de Mourréal, c’est comme le JdM, mais avec des nouvelles 100% fausses. Les articles sont longs, complets et bien écrits histoire de mêler le monde pour vrai. Shout out à ta tante Linda qui a probablement déjà partagé un article de ce site en pensant que c’était vrai #babyboomers. La forme du site web est aussi vraiment LOL : sous l’onglet “Santé”, on retrouve les catégories Hygiène féminine, Consanguinité et Drogues.

humour

Dérapages poétiques

Dérapages poétiques met en poésie les niaiseries dites publiquement histoire de souligner l’ironie des propos des médias et des politicien/nes de partout. Oui, c’est un peu déprimant de voir toutes les stupidités qui se disent dans le monde, mais en même temps c’est cool de voir que les gens les remarquent. Positivisme, la gang !