Montréal nous a toujours gâtés d’art et de nouveauté. En 2014, la famille de créateurs montréalais s’est enrichie d’un nouveau membre, le Baltic Club. À l’heure où l’on délaisse le crayon pour le clavier, où écrire une lettre est devenue plus que désuet, cette compagnie a décidé d’aller à contre-courant et de créer les plus beaux articles de papeterie qui soient.

Baltic Club

Cofondé par Mélanie Ouellette et Brice Salmon il y à moins de 3 ans, Baltic Club est la preuve que le papier n’est pas encore out. D’ailleurs, l’entreprise qui se spécialise dans la « création d’objets aussi utiles que beaux » revient tout juste de New York, où elle a participé au National Stationery Show. Cet événement annuel n’est rien de moins que le plus grand salon d’exposants du domaine de la papeterie en Amérique du Nord. Preuve que le numérique n’est pas prêt à éradiquer le papier, la compagnie est rentrée au bercail avec 8 nouveaux points de vente aux États-Unis, qui s’ajoutent à ceux présents au Canada.

Ce qui est magnifique chez Batlic Club, c’est que presque tout est fait à la main, du design des produits à leur confection. Clémence Giroux-Tremblay, chef d’atelier à la boutique, explique : « Tout est dessiné à la main, puis transféré sur ordinateur. On a des carnets plus récents qui sont cousus manuellement, et cela prend des heures à faire. Les folios créés en atelier sont aussi faits à la main. On a une machine à estampage, alors une partie des produits qui arrivent de l’imprimerie sont estampés à la main, un à la fois. » Avis aux fashionistos et fashionistas de la papeterie, la boutique organisera, dans les mois à venir, un atelier de création de folios. À surveiller !

Baltic Club

Difficile de parler de Baltic Club sans souligner l’audace et la beauté au niveau des choix de couleurs et des imprimés. On y retrouve autant des pastels vibrants que des cahiers dont la couverture imite le marbre, en passant par des motifs composés de paresseux, de cactus, de flamants roses (name it!) pour finir avec des dessins tous aussi superbes les uns que les autres. Primeur : l’entreprise, qui vient de déménager son atelier dans le Mile-End, travaille actuellement sur une nouvelle collection qui utilisera des motifs d’hirondelles.

Baltic Club

Baltic Club, c’est une famille de créateurs passionnés par leur domaine. À la question « Qu’est-ce qui te fait tripper chez Baltic Club » ? Clémence répond : « Baltic, c’est la plus belle compagnie du monde parce qu’ils n’essaient pas de suivre les modes juste pour faire des ventes. Ils sont fidèles à eux-mêmes et font ce qui les fait tripper. Ils sont créatifs et constamment en train de mijoter quelque chose ».

Alors à vos crayons, il y a du beau par ici !

 

 Site officielFacebookInstagram