C’est le printemps (ou presque, tsé) ! Comme il y a encore beaucoup de neige grise et de pluie semi-tiède à l’horizon, on te propose 6 vidéoclips colorés bien de chez nous pour pimper ton printemps pas toujours aussi pastel qu’on l’aurait voulu. GO !

Laurence Nerbonne | Montréal XO 

De la pop-électro en français qui fonctionne, c’est plus que rare (je parle à toi, Yelle, bye). C’est pour ça que quand j’ai découvert Laurence Nerbonne, j’ai eu un immense crush. En plus, son vidéoclip aux airs 80s tout en danse éclatée donne envie d’aller sautiller sur le Mont-Royal.

Félix Dyotte | Les gens sont décevants

Sur un beat un peu plus doux, Félix Dyotte nous propose une immersion dans un monde tout blanc où les gens sont beaux et dansent de manière presque aussi akward que moi. Et tout le monde est un peu triste dans ce vidéoclip, mais c’est normal, ils sont déçus des humains #struggleisreal.

Hearstreets | Crawling South

On vous a déjà parlé de notre super crush sur les filles de Heartstreets, et ce vidéoclip ne fait que confirmer notre amour pour elles. Belle toune un peu triste, beats fous, références à l’Internet : Crawling South a conquis mon coeur plus que jamais (pis si t’as eu un break up une fois dans ta vie, tu vas te sentir concerné/e par la toune).

Little Scream | Love as a Weapon

Je danse sur cette toune depuis deux semaines dans mon salon ! Apparemment, les années 80 sont encore à la mode parce que ce vidéoclip est plus que jamais inspiré de l’époque des épaulettes et des permanentes. Si jamais t’es en manque de paillettes, gâte-toi avec l’électro-pop-rock-indie-whatever de Little Scream.

Motel Raphaël | System

Je suis une pro de la relation pas claire, et on dirait que cette chanson de Motel Raphaël me parle directement. Dans ce vidéoclip un peu beige, on profite du indie pop tout doux du trio montréalais en compagnie d’un roux mélancolique. Je leur donne A +.

Radiant Baby | You Can Dance

Définitivement, les années 1980 sont back on track quand on parle de printemps. Félix Mongeon aka Radiant Baby nous offre un vidéoclip (pis une toune) qui remportent haut la main la palme du vidéo le plus vintage. On adore les costumes à motifs et le synthétiseur viré su’l top !