Cette session-ci, pour la première fois en 20 ans, j’ai décidé de prendre off de l’école. Pendant les derniers mois, j’ai eu énormément de temps, voir même plus que j’en avais de besoin. Ça fait que j’ai pu flâner en masse devant mon ordi et j’ai découvert plusieurs webséries vraiment très cool. Gabe avait fait un top 3 pour la mi-session pis moi, j’ai décidé de récidiver en t’en faisant un autre pour ton rush de fin de session. Pas d’farce, grâce à ces 3 webséries tu risques de vivre tes meilleurs moments de procrastination ever. Sur ce, je te souhaite quand même de t’en sortir sans trop de nuits blanches. De rien !

Switch & Bitch 

Le projet est parti d’un court métrage du même nom. Ça a été écrit et réalisé par Juliette Gosselin et Sophia Belhamer. Voyant qu’il y avait une bonne réception pour le court-métrage du même nom, les deux filles ont décidé d’aller plus loin et de créer une websérie. Ça fait notre bonheur ! D’ailleurs, elles ont annoncé qu’il y aurait une deuxième saison sur tou.tv. Youpi !

Papa

Si tu veux rire, c’est vraiment LA websérie à regarder absolument. C’est un peu dans la même vibe que Fiston, mais cette fois-ci avec plus de personnages. Un truc vraiment l’fun avec cette websérie c’est que les épisodes n’ont pas encore tous été mis en ligne. Ça fait que tu risques de réduire un peu ton temps de procrastination. Yé !

L’écrivain public 

Cette websérie n’est vraiment pas dans la même vibe que les deux autres, mais elle ne vaut pas moins la peine pour autant. Son rythme un peu plus lent casse avec l’esthétique typique des webséries pis ça fait vraiment du bien. Les acteurs sont excellents pis ça se peut même que tu verses une petite larme. Bin oui ! Props à Sandrine Bisson qui devrait absolument gagner un prix pour son rôle.

Finalement, je te conseille aussi J’aime Pas pis Entendu dans les bars. Ce sont deux autres webséries  sorties y’a un bout, mais qui valent vraiment la peine.

P.S, c’est ici pis ici pour encore plus de webséries québécoises.