Je passe beaucoup de temps sur Instagram. J’aime dire que je n’y perds pas mon temps parce que je fais de la recherche : récemment, j’ai découvert quelques trésors sur ce média social qui fait honneur au beau (et aux vidéos de tes connaissances-amis un peu drunk). Valéry Lemay fait partie des trésors que j’ai déniché cette année. Cette artiste montréalaise multidisciplinaire au style doux, coloré et hypnotisant est devenue ma nouvelle illustratrice pref à suivre sur les internettes. Je me suis permise de lui poser quelques questions sur son travail (et ses fous projets du futur) !

Crédit : Valéry Lemay
Crédit : Valéry Lemay

Présente-toi à nos lecteurs !

Je suis une artiste multidisciplinaire de 25 ans qui baigne dans le monde des arts depuis les années 90. J’ai toujours adoré dessiner, lire, observer, construire, faire de la musique. J’ai d’ailleurs étudié en chant jazz au CÉGEP de Saint-Laurent, avant de faire un baccalauréat en design graphique. J’ai toujours un petit dilemme intérieur à savoir quelle passion doit prendre plus de place et à quel moment, mais je pense que c’est peut-être une bonne chose puisqu’elles finissent par se mélanger et s’influencer. D’ailleurs, j’approche le design et l’illustration comme j’approche une chanson. J’ai une grille (un concept, une idée, une partition) et je joue ensuite avec les couleurs, les traits, la mélodie sans trop y réfléchir. Tout dernièrement, j’ai lancé leclubmay, une petite entreprise d’illustration (papier/textile), c’est à un état embryonnaire, mais le tout devrait prendre forme dans les prochains mois.

Crédit : Valéry Lemay
Crédit : Valéry Lemay

Comment décrirais-tu ton travail ?

J’ai un peu de difficulté à définir mon style, c’est peut-être trop proche de moi, mais si je devais choisir quelques mots pour décrire mes illustrations je dirais : amusant, minimaliste, un peu onirique et pastel.

Je m’inspire de plein de trucs, je fais des listes, des recherches d’images, des bouts de paroles de chansons, des palettes de couleurs que j’aperçois dans tout. Ma tête bouillonne littéralement.

Et pour répondre de façon plus technique, je travaille principalement par ordinateur (pour l’instant je suis vraiment inspiré par les possibilités qu’offre ce médium). Je prépare ensuite mes fichiers pour l’impression traditionnelle ou la sérigraphie.

11903540_1455783271397731_693231644_n

Comment décrirais-tu le milieu de l’art à Montréal ?

Inspirant, vaste, collaboratif, généreux.

Crédit : Valéry Lemay
Crédit : Valéry Lemay

Quels sont tes projets à venir ?

Passer en mode production et présenter très prochainement les produits leclubmay et éventuellement les vendre en boutique et sur le web.

Crédit : Valéry Lemay
Crédit : Valéry Lemay

Avec quel artiste ou compagnie d’ici aimerais-tu travailler dans un monde idéal ?

Dans un monde idéal, j’aimerais beaucoup travailler avec l’équipe de Vallée Duhamel. Je suis fan de leur travail et je voudrais bien illustrer des trucs pour eux (je sais même pas si ce serait pertinent). Autrement, dans la dernière année, j’ai travaillé avec la boutique Lowell pour leur tote-bag et T-shirt et j’ai vraiment adoré ! Ce serait trop chouette de travailler avec d’autres boutiques qui encouragent les artistes d’ici (Coven, Atelier b, etc.).

Crédit : Valéry Lemay
Crédit : Valéry Lemay

Quel est ton endroit pref à Montréal ?

J’en ai trop, mais je dirais à l’été le parc Laurier ou Jarry et à l’hiver la librairie Drawn & Quarterly.