Il n’y a pas longtemps, on a reçu un courriel tout doux d’une artiste indépendante d’ici, Lysa Jordan, qui voulait nous montrer son travail. On est tout de suite tombées sous le charme de ses toiles colorées et délicates et on a décidé de lui poser quelques questions afin d’apprendre à la connaître !

En tant qu’artiste indépendante montréalaise, quel endroit inspire tes créations?

Il y a un peu plus d’un an, j’ai ouvert avec mon associé/amoureux un atelier d’architecture. On est situé sur la rue Saint-Ambroise, dans le quartier Saint-Henri. J’aime beaucoup marcher ou courir dans notre quartier puisque je trouve l’ambiance urbaine très inspirante. Je m’inspire beaucoup de la mixité de notre quartier et des contrastes entre les ménages. Le marché Atwater y est pour beaucoup aussi. C’est toujours bondé de gens, alors c’est facile de passer inaperçu. Je peu facilement flâner et observer autour sans constamment devoir adresser la parole à des gens.

Depuis quel âge es-tu artistique ? Quelle a été l’évolution cette passion ?

Enfant j’ai eu la chance de me faire garder beaucoup par ma grand-mère qui était artiste peintre. Elle m’a fait découvrir la peinture très jeune et m’a transmise sa passion et sa sensibilité picturale. D’ailleurs elle commente et critique encore mon travail aujourd’hui.

toile 2

Quel est ton processus artistique de création ?

Je ne suis jamais arrivée à maîtriser une langue parfaitement. Je n’ai pas une intelligence linguistique. Alors souvent, je n’arrive pas à exprimer (surtout lorsqu’on parle d’exprimer des émotions) à exprimer avec les mots une idée comme je le voudrais. Mon travail explore ce manque que j’ai avec le langage. Avec la peinture, j’arrive à m’exprimer comme je le voudrais. Mes peintures sont très fluides et très libres. Mon travail part de l’intérieur, ce qui me permet d’obtenir un résultat organique et émotif en même temps.

Quelles sont tes influences artistiques ?

Je m’inspire beaucoup de la musique. J’aime beaucoup Devendra Banhart ; il est un musicien et un illustrateur incroyable. Jetez un coup d’œil à son travail, c’est délectable ! J’aime aussi le travail de Ana Kras, de Kirra Jamison et de Heather Day. Je m’inspire beaucoup de mon amoureux Sergio Castano, qui est architecte et qui à une maîtrise incroyable de ses deux hémisphères de son cerveaux. Il a un talent particulier pour la conception d’espaces.

unnamed (1)

Qu’est-ce qui te passionne de l’art visuel ? Pourquoi l’art plus qu’autre chose ?

Honnêtement, je ne nais pas exactement. J’aime tout simplement peindre et j’en ai besoin. Ce n’est pas un choix que j’ai pris un dimanche matin en me levant. Pendant une longue période de mon adolescence, je n’ai pas peinturé et ce n’était pas une période ou je me suis sentie réellement moi-même.

Quel est ton plus grand accomplissement personnel et quel est ton prochain objectif en tant que peintre ?

Il y a quelques mois j’ai fait une peinture en direct pour un événement. J’avais terriblement peur de peinturer devant des gens et j’y suis arrivée. Tout s’est bien passé et j’ai suis heureusement entrée dans ma bulle assez facilement. Mon prochain objectif serait de peinturer une murale ou peu être même un arrière plan pour un photographe. Ce serait vraiment intéressant.

i

Sur une note plus légère… Quel est ton déjeuner préféré lors d’un lendemain de veille ?

Je ne bois pas d’alcool. Je n’aime pas le goût ni l’effet. Mais si j’étais lendemain de veille, je voudrais boire un énorme café et ensuite je mange toujours le même déjeuner un peu bizarre : un smoothie avec granola, beurre de peanuts et fleur de sel.

Si tu avais la possibilité d’aller n’importe où dans le monde, quelle serait ta destination ? 

J’ai une envie folle d’aller à Berlin. Je voudrais même essayer d’ouvrir un deuxième atelier d’architecture (Atelier 1064 Berlin !) là un jour avec mon amoureux Sergio. Ça semble être un endroit merveilleux pour des créatifs comme nous.

Tu peux suivre Lysa Jordan sur Instagram et check out le site web de l’Atelier 1064 par ici !

unnamed

> > > > CONCOURS

Si tu trippes autant que nous sur le travail de Lysa Jordan, commente cet article (en nous laissant ton courriel, tsé) et dis-nous où est-ce que tu mettrais la toile ci-haut dans ton appart !

Le ou la gagnant(e) devra pouvoir aller chercher la toile en personne à l’Atelier de Lysa dans Saint-Henri. Le concours se termine le lundi 17 août 2015.