L'histoire de la pièce montée

Gâteau emblématique des mariages, la pièce-montée est un incontournable pour de nombreux futurs mariés. Bien qu'aujourd'hui on prenne plaisir à la déstructurer, la repenser voire la bannir de la fête au profit de pâtisseries individuelles, la pièce-montée est bel et bien une institution vieille de plusieurs millénaires !

Dans la Grèce antique, lorsque deux fiancés se mariaient, on préparait un grand pain de circonstances. Il était de coutume que chaque membre présent vienne en saupoudrer des miettes au-dessus de la tête des tourtereaux. Chez les macédoniens, ce pain était même coupé à l'épée avant d'être distribué aux convives ! Ce rituel était censé apporter bonheur et fertilité au jeune couple.

Au Moyen-âge, ce grand pain traditionnel laisse la place à de petits pains sucrés que les invités devaient empiler en l'honneur des mariés. Plus la pile était haute et plus le destin leur serait favorable pour le chemin qu'ils s'apprêtent à partager ensemble !

Enfin, la pièce-montée telle que nous la dégustons aujourd'hui est le fruit de la révolution pâtissière que mena Antonin Carême au 19ème siècle. Composée de choux pâtissiers liés ensemble par du caramel, cette pièce-montée nouvelle génération se destinait aux mariage de personnes alors issues de la noblesse. Le temps faisant son oeuvre, le concept resta, s'incarnant 2 siècles plus tard en de multiples déclinaisons mais conservant toujours le concept d'empilement.

les pièces-montées les plus originales

Les fromages recommandés

Les plus belles pièces en fromage